sidérale est la venue de l'amoureux

Vers les commencements
Montage

Je m'appelle Marie, je bourlingue, un jour j'ai lâché la longe, je me flatte du moindre détour et du temps qui s'efface de lieu en lieu, comme de la craie sur un tableau

Je m'appelais déjà Marie sur la photo, mon maillot de bain tricoté baillait autour de mes deux cuisses maigrelettes, la petite c'était moi

« On rêve autour » dit Aragon. Marie est cet autour. Le rêve qui l'a mise au monde, personne ne s'en souvient. Elle était dans sa danse, déjà, tournoyante et grave. Marie est une des bulles d'être qu'une langue soustrait à l'inexistence / la poésie est effervescente. Où le rêve ne me conduit plus, la poésie me traque.

Prix "Découverte Poésie 2016" décerné par la Librairie-Café-Colibris de Châtenay-Malabry

Dédicaces

Librairie Colibris

 

Lectures

Printemps des poètes 2017

 

Ils/elles en parlent

Zéno Bianu
Monique

 

Vous pouvez trouver ici cet ouvrage au prix éditeur :